Rechercher

6 Façons de mieux gérer le stress Postpartum


Comment se sentir au mieux malgré l'angoisse de la maternité :


Lorsque vous êtes enceinte, pour le meilleur et pour le pire, vous êtes soudainement le centre d'attention. Comment vous sentez-vous ? Tout le monde veut le savoir. Avez-vous senti le premier coup de pied ? De quoi avez-vous envie ? Levez le pied, vous le méritez ! Et puis le bébé arrive, et tout à coup, tout tourne autour de cette petite personne : comment va le bébé ? Fait-il ses nuits ? Est-ce qu'il se nourrit bien ?


Du jour au lendemain, l'attention que l'on vous portait s'est éteinte, au moment où vous en avez le plus besoin. Vos hormones sont en ébullition, vous dormez peu, votre corps est en mode de récupération et vous avez un nouveau-né affamé et en pleurs à dorloter et à soigner 24 heures sur 24.


C'est pourquoi le stress post-partum est un problème si courant chez les nouvelles mères. Il s'agit de l'anxiété, du stress et du brouillard général que beaucoup de nouvelles mamans ressentent dans les semaines ou les mois qui suivent l'accouchement. Vous pouvez vous sentir hors de contrôle, agitée et dépassée par vos nouvelles responsabilités, tout en vous sentant coupable de ressentir ces émotions négatives.


Le stress post-partum se situe quelque part entre le "baby blues" et la dépression post-partum plus grave. Les mères qui souffrent de stress post-partum peuvent généralement passer la journée en s'occupant d'elles-mêmes, de leur bébé et du ménage, mais elles le font souvent avec de lourds sentiments de doute et de déception à l'égard de l'expérience de la maternité dans son ensemble.


Si vous vous dites que cela me ressemble, sans juger de ce que vous pensez pouvoir accomplir pendant cette période, essayez une ou plusieurs de ces stratégies pour faire de vous une priorité, même si vous n'avez que quelques minutes à perdre. Plus vous vous sentirez équilibrée, tant sur le plan physique qu'émotionnel, plus vous serez en mesure de prendre soin de votre nouveau bébé.




CONSEIL N°1 : BOUGEZ, TOUT SIMPLEMENT


L'exercice postnatal est l'un des moyens les plus efficaces de réduire le stress postnatal.

Son conseil ? Faites une liste de trois types d'activités de mouvement qui vous sont accessibles. Il peut s'agir par exemple de faire une promenade avec votre bébé, de sortir votre tapis pour faire du Pilates ou du yoga postnatal, ou même de danser en sous-vêtements sur votre musique préférée.


Ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez pas vous engager dans une séance d'entraînement complète.Faire au moins 10 minutes de mouvement conscient chaque jour vous aidera à soulager votre anxiété, à mieux dormir et à réduire le stress normal lié au fait d'avoir un tout nouveau bébé dont il faut apprendre à s'occuper.


Lorsqu'une mère peut faire de l'exercice (en douceur, bien sûr, car elle vient d'accoucher), elle crée l'espace nécessaire pour se sentir bien, connectée, rajeunie et revigorée grâce à l'augmentation de la circulation sanguine, de la respiration et de la mobilité des articulations. Elle fait quelque chose pour [finalement] mieux s'occuper de son bébé et pour faire face aux défis quotidien, mais peu flatteurs de la maternité.




CONSEIL N° 2 : ESSAYEZ LE PILATES POSTNATAL EN PARTICULIER




Bien que toute forme de mouvement soit bénéfique, le Pilates, en particulier, peut être très bénéfique. La méthode Pilates est axée sur la connexion, la concentration, l'acceptation et la respiration. Ces éléments sont extrêmement utiles à une nouvelle mère dans sa transition post-partum.


Ajoutez à cela que les exercices de Pilates sont initiés à partir d'un noyau fort et équilibré, Votre noyau est composé de quatre muscles : le plancher pelvien, le transverse, le diaphragme et les multifides (muscles érecteurs de la colonne vertébrale). Chacun de ces groupes de muscles joue un rôle important dans la récupération physique après l'accouchement et aussi dans le rétablissement de votre sens de l'équilibre émotionnel.


Parmi les exercices de Pilates préférés pour le corps après la grossesse, citons : l'engagement du plancher pelvien en position assise, les exercices autour de la poitrine et du haut du dos, le renforcement des triceps, les levées de jambes (side kicks) et les coquillages en position couchée sur le côté, et les squats debout.



Vous voulez d'autres idées ?

Le programme postnatal sur http://www.shenai-online.com

vous accompagnera pour récupérer en douceur et vous reconnecter à votre corps à votre rythme grâce à une progression adapté à vos besoins




CONSEIL POUR PRENDRE SOIN DE SOI N°3 : RESPIREZ UN PEU


Quelques respirations profondes peuvent, littéralement, insuffler une nouvelle vie à votre corps. Je dis toujours aux nouvelles mamans que la respiration et les mouvements doux seront leur radeau de sauvetage pendant la période postnatale. Vous devez y arriver tous les jours, car cette prise en charge de soi crée une base solide pour la guérison, l'acceptation, la réflexion, le calme, la joie, la confiance, la sensibilité et la connexion.


L'exercice de respiration suivant pour combattre la fatigue et stimuler l'énergie : Asseyez-vous les jambes croisées sur un oreiller ou un coussin. Fermez les yeux et inspirez autant que vous le pouvez, en permettant doucement à votre ventre de se gonfler. Expirez complètement, en laissant tout le souffle s'échapper. Répétez cette opération plusieurs fois, en vous concentrant sur la quantité d'air que vous pouvez inspirer et expirer, et en ressentant les mouvements de votre corps lorsque vous le faites.




CONSEIL POUR PRENDRE SOIN DE SOI N°4 : RESTEZ EN CONTACT


Les autres mères peuvent être une énorme source de soutien, surtout si c'est votre première fois. Si vous vous sentez isolée et que vous ne connaissez pas d'autres nouvelles mamans, allez à une aire de jeux, au musée pour enfants, voire au café du coin. Les nouvelles mamans adorent de se rencontrer, et vous pouvez engager des conversations qui vous aideront à réaliser que vous n'êtes pas seule.




CONSEIL N° 5 : FAITES APPEL À VOTRE MÉDECIN


On suggère d'informer le pédiatre de votre bébé ou votre gynécologue de toute anxiété que vous pourriez ressentir. Ils seront en mesure de vous donner des ressources dans votre communauté, et de vous rassurer en vous disant que vos sentiments sont tout à fait normaux.




CONSEIL POUR PRENDRE SOIN DE SOI N° 6 : FAITES APPEL À DES RENFORTS


S'occuper d'un nouveau-né est un travail à temps plein, c'est le moins qu'on puisse dire. Vous n'avez pas beaucoup de temps d'arrêt, mais vous pouvez en tirer le meilleur parti en demandant l'aide des autres. Lorsque votre bébé fait la sieste, il est important que vous preniez un moment chaque jour pour faire quelque chose pour vous conseille.

Demandez de l'aide - aux baby-sitters, aux parents, à votre conjoint. Les gens sont désireux de vous aider et sont là pour vous lorsque vous le demandez.


La joie présumée que vous pensez que vous "devriez" ressentir lorsque bébé arrive enfin peut être éclipsée par des sentiments inattendus d'inadéquation, de stress, d'anxiété et même de dépression. Prendre une minute ou deux pour essayer l'une des méthodes ci-dessus peut vous aider à profiter de chaque moment tel qu'il est, sans jugement, et à réduire le stress post-partum.




21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout