Rechercher

Tout ce que vous devez savoir sur le Yoga prénatal

Mis à jour : 14 déc. 2020

Le yoga prénatal peut être un excellent moyen de se préparer à l'accouchement. Découvrez si ce type d'exercice vous convient.


Si vous êtes enceinte et que vous cherchez des moyens de vous détendre ou de rester en forme, vous envisagez peut-être de faire du yoga prénatal. Mais saviez-vous que le yoga prénatal peut également vous aider à préparer l'accouchement et à promouvoir la santé de votre bébé ?


Avant de commencer le yoga prénatal, vous devez comprendre l'éventail des bienfaits possibles, ainsi que le déroulement d'un cours typique et les conseils de sécurité importants.


Quels sont les avantages du yoga prénatal ?

Tout comme les autres types de cours de préparation à l'accouchement, le yoga prénatal est une approche multidimensionnelle de l'exercice qui encourage l'étirement, le centrage mental, la respiration ciblée et vous aide à adapter le quotidien. Les recherches suggèrent que le yoga prénatal est sans danger et peut avoir de nombreux avantages pour les femmes enceintes et leurs bébés.


Le yoga prénatal peut :


  • Améliorer le sommeil

  • Réduire le stress et l'anxiété

  • Augmenter la force, la flexibilité et l'endurance des muscles nécessaires à l'accouchement et à préparer votre corps pour la fin de la grossesse et votre futur vie de jeune maman

  • Diminuer les douleurs lombaires, sciatiques, sacrales, les nausées, les maux de tête, l'essoufflement, les remontés gastriques, le diabète gestationnel, la fatigue, l'appréhension.


Que se passe-t-il pendant un cours de yoga prénatal typique avec Alma?


La respiration. Vous serez encouragée à vous concentrer sur l'inspiration et l'expiration lentes et profondes par le nez. Les techniques de respiration du yoga prénatal peuvent vous aider à réduire ou à gérer l'essoufflement pendant la grossesse et à travailler sur les contractions pendant l'accouchement.

Quelques renforcements dont vous avez besoins (ex : En prénatal on fait de la place sous les côtes, on renforce les cuisses, les bras et hauts du dos pour vous préparer à porter bébé )

Étirements en douceur. Vous serez encouragée à bouger doucement différentes parties de votre corps, comme votre cou et vos bras, en utilisant toute leur amplitude de mouvement.

Les postures. Debout, assise ou allongée sur le sol, vous bougerez doucement votre corps dans différentes positions visant à développer votre force, votre souplesse et votre équilibre.


Apprendre à gérer leurs postures du quotidien : comment s’asseoir, s’allonger, se retourner dans son lit…. de façon sécurisée, non seulement pour le bien-être de la maman et du bébé, mais pour minimiser les « séquelles » physiologiques et physiques relatives à la grossesse (incontinence urinaire à l’effort, descente d’organes….)


On finira par une méditation guidée :)


Des accessoires - tels que des couvertures, des coussins d'allaitement, balles de Pilates et des ceintures - peuvent être utilisés pour vous apporter soutien et confort.

Rafraîchissez-vous et détendez-vous. À la fin de chaque cours de yoga prénatal, vous détendrez vos muscles et retrouverez votre rythme cardiaque et respiratoire au repos. Vous serez peut-être encouragée à écouter votre propre respiration, à prêter attention aux sensations, pensées et émotions, ou à répéter un mantra ou un mot pour atteindre un état de conscience de soi et de calme intérieur.


Existe-t-il des styles de yoga qui ne sont pas recommandés aux femmes enceintes ?

Il existe de nombreux styles de yoga différents, certains plus exigeants que d'autres. Le yoga prénatal, le hatha yoga et le yin yoga sont les meilleurs choix pour les femmes enceintes.

Ils peuvent être pratiqué jusqu'au 1er trimestre dans un cours tous publique. Vous devez ensuite trouver un professeur formé au Yoga Prénatal dès le 2ème trimeste.

Parlez de votre grossesse au professeur avant de commencer un autre cours de yoga.


Veillez à éviter le yoga chaud, qui consiste à faire des poses vigoureuses dans une pièce chauffée à des températures plus élevées. Par exemple, pendant la forme Bikram du yoga chaud, la salle est chauffée à environ 40 °C et son taux d'humidité est de 40 %. Le yoga chaud peut faire monter la température de votre corps de manière excessive, ce qui provoque un état connu sous le nom d'hyperthermie.


Existe-t-il des consignes de sécurité particulières pour le yoga prénatal ?

Pour protéger votre santé et celle de votre bébé pendant le yoga prénatal, suivez les consignes de sécurité de base. Par exemple :


Parlez à votre prestataire de soins de santé. Avant de commencer un programme de yoga prénatal, assurez-vous que votre prestataire de soins de santé est d'accord. Vous ne pourrez peut-être pas faire de yoga prénatal si vous êtes exposée à un risque accru de travail prématuré ou si vous souffrez de certains problèmes médicaux, tels que des maladies cardiaques ou des problèmes de dos.

Fixez-vous des objectifs réalistes. Pour la plupart des femmes enceintes, il est recommandé de faire au moins 30 minutes d'activité physique modérée au moins cinq jours, voire tous les jours de la semaine. Toutefois, des séances d'entraînement encore plus courtes ou moins fréquentes peuvent vous aider à rester en forme et à vous préparer à l'accouchement.

Faites attention à votre rythme. Si vous ne pouvez pas parler normalement pendant que vous faites du yoga prénatal, c'est probablement que vous vous donnez trop de mal.

Restez au frais et hydratée. Pratiquez le yoga prénatal dans une pièce bien ventilée pour éviter la surchauffe. Buvez beaucoup de liquide pour vous hydrater.


Au fur et à mesure que votre grossesse avance, utilisez des accessoires pendant les postures pour tenir compte des changements de votre centre de gravité. Si vous vous demandez si une pose est sûre, demandez conseil à votre instructeur.


N'en faites pas trop. Faites attention à votre corps et à vos sentiments. Commencez lentement et évitez les positions qui dépassent votre niveau d'expérience ou de confort. Ne vous étirez que jusqu'à la limite de ce que vous auriez fait avant votre grossesse.


Si vous ressentez des douleurs ou d'autres signaux d'alarme - tels que des saignements vaginaux, une diminution des mouvements ou des contractions du fœtus - pendant le yoga prénatal, arrêtez-vous et contactez votre prestataire de soins de santé.


Vous cherchez un bon cours de Yoga prénatal au Luxembourg ?

Au Studio Shenaï Body Therapy à Esch-sur-Alzette nous vous proposons de prendre soin de vous et de votre bébé pendant et après votre grossesse.

Un cours de Yoga postnatal est proposé le vendredi de 17h15 à 18h15

Et un cours de Yoga prénatal le vendredi de 18h30 à 19h30


Un professeur certifié méthode APOR formé par Dr De Gasquet vous accompagnera en douceur et en bienveillance, pour une pratique douce en toute sécurité pas à pas suivant l'évolution de votre grossesse.

25 vues0 commentaire

+352 671 541 670

108 rue de l'Alzette
L-4010 Esch-sur-Alzette
Luxembourg
Au 1er étage entrée côté rue Dicks

©2019 par Shenaï Body Therapy. Créé avec Wix.com